Edito


Le 21 siècle sera spirituel ou ne sera pas. Nous assistons en effet à un intérêt de plus en plus croissant pour la spiritualité depuis un bon nombre d'années maintenant. La spiritualité est partout, comme un effet de mode elle se répand. Nous aurons bientôt des supermarchés de la spiritualité avec de bons produits et des produits contrefaits, voir même des produits dangereux pour la santé. Pour quelqu'un qui entre pour la première fois dans ce supermarché, difficile de choisir le bon produit. On est souvent attirer par ce qui brille ou ce qui fait du bruit. Cela me fait penser à la phrase du philosophe Louis Claude de St Martin, que Marie Johanne Croteau Meurois a mis en première page de son site et qui la caractérise bien d'ailleurs:


J'ai désiré de faire du bien

Mais je n'ai pas désiré de faire du bruit

Parce que j'ai senti que le bruit ne faisait pas de bien

Comme le bien ne faisait pas de bruit.


Lorsque nous constatons que quelque chose cloche dans notre société, nous nous tournons invariablement vers l'invisible. Autrefois on se réfugiait dans la religion, aujourd'hui nous nous tournons vers la spiritualité, souvent sans discernement. C'est là le drame.

Beaucoup de "Maîtres " ne font que de recopier les œuvres des autres, se contentant d'y ajouter quelques éléments inventés ou recopiés d'une autre œuvre encore, permettant ainsi de les " actualiser " par des éléments sensationnels que visiblement un bon nombre d'entre nous recherche. Rien de très mal à ça finalement lorsque le contenu du vrai auteur est bon.


Je ne prétends pas être né avec plus de discernement que les autres, mais après avoir pas mal lu et expérimenter, je peux partager les choses qui m'ont fait grandir et oublier celles qui m'ont tirées vers le bas. Je ne prétends pas non plus être exhaustif, il y a tellement de bonnes choses sur terre, heureusement.  


Je souhaite partager ce qui fait grandir le cœur, laissant le mental pour d'autres sites. Je voulais d'ailleurs appeler ce site " Anahata " qui est le chakra du cœur mais le nom de domaine était déjà pris. D'ailleurs, tous les autres chakras également, sauf " Muladhara ", le chakra de base, un peu comme si nous estimions que pour nous élever il fallait oublier la base. Je crois qu'il ne nous est pas demandé de nous élever, sinon de grandir, et pour grandir il faut bien rester les pieds sur terre !


Bonne lecture